Depuis quelques mois, c’est à un rythme époustouflant que des prix et distinctions sont décernés à des films du Programme de production à micro-budget soutenu par le Fonds des talents. Cinq autres prix et récompenses viennent en effet de s’ajouter à une liste de succès qui ne cesse de s’allonger.

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a récemment sélectionné Randall Okita, scénariste et réalisateur de The Lockpicker, comme lauréat du Prix Découverte John Dunning. Le film a également reçu le Prix du Grand Jury au Festival du film asiatique de San Diego et celui de meilleur premier long métrage au Reel Asian Film Festival de Toronto.

« Les membres du jury ont été saisis par le portrait fascinant et finement ciselé que The Lockpicker dresse d’un adolescent à la recherche d’une vie meilleure. Caractérisé par une connivence hors du commun entre réalisateur et interprète, le film exprime de façon viscérale les aspirations, l’ennui et l’apathie de l’adolescence. Œuvre à la fois intrigante, oppressante et magnifique, The Lockpicker se démarque par une observation détaillée et sensible ainsi que des images d’une qualité exceptionnelle. C’est avec beaucoup d’intérêt que nous suivrons la carrière de Randall Okita. » Le jury, Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

En janvier, la réalisatrice Ashley McKenzie a mérité le Prix Jay Scott de la relève décerné par l’Association des critiques de films de Toronto pour son long métrage Werewolf. Celui-ci a également été choisi meilleur premier film aux Film Critics Circle Awards de Vancouver et a obtenu quatre nominations aux prix Écrans canadiens. Lisez l’entrevue qu’Ashley McKenzie a accordé à l’Association des critiques de films de Toronto : https://torontofilmcritics.com/features/interview-ashley-mckenzie-tfca-jay-scott-prize-winner/.