Après l’incroyable succès de leur premier long métrage, Cast No Shadow, Christian Sparkes, Allison White et Chris Agoston, d’Away Films, Sara Fost Pictures et The Screen Asylum, continuent de nourrir leur passion pour le cinéma. Les trois cinéastes travaillent ensemble à la réalisation de leur prochain long métrage qu’ils espèrent pouvoir tourner cet été.

Selon Allison, c’est grâce au soutien du Programme de production à micro-budget financé par le Fonds des talents qu’ils ont pu produire leur premier long métrage faisant ainsi avancer leurs carrières : « Le Programme nous a beaucoup aidés sur le plan du réseautage et nous a permis, en tant que cinéastes, de profiter d’une excellente promotion. Ce fut également une bonne école qui nous a donné des outils pour savoir à quoi nous devons nous attendre lorsque nous ferons d’autres films. »

Dans le prochain projet du trio, Hammer, écrit par Christian Sparkes, des amis décident de s’installer dans l’Ouest où ils font la rencontre de vendeurs de drogue à Vancouver et à Seattle. Bourré d’action et porté par une forte puissance émotionnelle, le film révèle les conséquences des activités des amis sur leurs familles banlieusardes de la classe moyenne.

De plus, Christian prépare actuellement pour TV5 une nouvelle série sur les voyages intitulée Hors Circuits. Allison est également en train de développer un film survivaliste fantastique dont l’action se passe durant la réinstallation des communautés de Terre-Neuve au début des années 1950. Produit en partenariat avec Rhombus Media et réalisé par Stephen Dunn (Closet Monster), What Waits For Them in Darkness raconte l’histoire de Skipper, une fille de 11 ans, et de sa mère malade qui se retrouvent à la dérive dans leur maison, flottant sans but sur l’Atlantique Nord.

Bande-annonce

Facebook

 

Bienvenue à F.L. (Welcome to F.L.), un documentaire sur le thème universel de l’adolescence, a été écrit et réalisé par Geneviève Dulude-De Celles. Produit par Sarah Mannering et Fanny Drew (Colonelle films), le film a été présenté en première au TIFF pour ensuite prendre l’affiche aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), où il a remporté le prix du Meilleur espoir Québec/Canada.

Il a aussi été présenté dans plusieurs festivals internationaux, incluant en Espagne et en Roumanie, et a été mis en nomination aux prix Écrans canadiens dans les catégories Meilleures images dans un long métrage documentaire et Meilleur montage dans un long métrage documentaire. Pour un premier documentaire, le film a bénéficié d’une sortie en salle d’une envergure exceptionnelle, ayant été présenté dans sept cinémas pendant plusieurs semaines. Le film a été vendu à TV5, et les producteurs espèrent pouvoir l’offrir bientôt sur iTunes.

Le film a fait l’objet d’une importante couverture médiatique, incluant dans Le Devoir, La Presse, Montreal Gazette et sur les ondes de Radio-Canada.

Développé avec du financement de la SODEC, Bienvenue à F.L. a également reçu une aide financière du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et du Programme de production à micro-budget financé par le Fonds des talents.
Pour la productrice Sarah Mannering et l’équipe du film, la création d’un premier long métrage fut une expérience très formatrice. « Nous avons beaucoup appris et avons développé des méthodes de travail que nous espérons peaufiner à l’avenir », dit-elle. L’expérience les a en outre aidés à établir leur crédibilité et à créer les liens dont ils avaient besoin. « Obtenir le soutien d’institutions culturelles canadiennes est important pour le reste de notre carrière. Nous devons faire confiance aux cinéastes de la prochaine génération et leur donner l’occasion de s’exprimer. Les talents de la relève sont là et ils sont très forts. »

Le prochain projet de l’équipe — un premier long métrage narratif —intitulé Une colonie, sera également écrit et réalisé par Geneviève Dulude-De Celles. Le début du tournage est prévu pour l’automne 2017.

Bande-annonce

Facebook

 

Fire Song, écrit, réalisé et coproduit par Adam Garnet Jones, a été présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto (TIFF) en 2015. Le film a ensuite connu une belle carrière sur le circuit des festivals, y compris dans des événements autochtones et LGBT, voyageant jusqu’en Australie et en Nouvelle-Zélande. « Lorsque nous avons voulu démarrer le projet », explique Adam, « les gens doutaient que le film puisse attirer un auditoire. Mais en réalité, le contenu de niche a fait en sorte qu’il a été plus facile de rejoindre un public. »

Le film a gagné le cœur de cet auditoire, remportant le Prix du public à ImagineNATIVE en 2015, le Prix du public pour le Meilleur long métrage narratif à Reelout, le prix du Meilleur film à Rainbow Reels, le Prix du public pour le Meilleur film présenté par RBC et le Prix du jury du Meilleur film canadien au Queer North Film Festival. Avec sa présentation en première sur les ondes du réseau APTN en mars, Adam est ravi de voir que Fire Song continue à rejoindre un plus vaste public. Il se réjouit aussi de « l’impact de ce film sur la vie d’autres personnes ».

Adam affirme que c’est grâce au Programme de production à micro-budget financé par le Fonds des talents qu’il a obtenu les fonds nécessaires pour lui permettre, ainsi qu’à son équipe entièrement autochtone, de réaliser le film primé.

Bande-annonce

Facebook

Le dernier long métrage d’Adam, Great Great Great, a été présenté en première au Canadian Film Festival à Toronto en mars dernier, où il a remporté les prix du Meilleur film, du Meilleur scénario et de la Meilleure interprétation dans un long métrage. Coscénarisé avec sa collègue de longue date Sarah Kolasky, qui est également en vedette dans le film, Great Great Great se penche sur la vie d’un couple où tout va « bien », mais où l’homme et la femme ressentent l’obligation de rendre leur relation plus forte, ou de passer à autre chose. La femme décide de faire les deux à la fois.

Il ne fait aucun doute qu’Adam est le genre de cinéaste qui n’a pas peur d’aborder les sujets difficiles… Ne manquez pas la sortie prochaine de Fire Song et Great Great Great dans les cinémas et sur les plateformes en ligne.